Conseils

Méthode pour assurer vos paris sur le match nul

Miser sur le match nul au football est un pari assez difficile à prédire, car assez peu intuitif. En effet, les parieurs portent leurs mises en premier lieu sur la victoire d’une des 2 équipes. De plus, qui dit match nul, dit équipes assez proches en termes de niveau. Tout ceci a pour conséquences de compliquer l’analyse pré-match, et explique pourquoi il y a moins de parieurs attirés par le match nul. Cependant, avec une cote comprise entre 3.00 et 4.00, le pari match nul est très rémunérateur, souvent bien plus que la victoire sèche.

Grâce à notre méthode, vous pourrez sécuriser vos paris matchs nul, tout en profitant des cotes assez lucratives de ce pari.

Principe

Avec cette technique il s’agit de sécuriser votre pari match nul de manière à être remboursé si une des 2 équipes gagne, un peu à la manière des handicaps asiatiques. Prenons le match équipe 1 contre équipe 2, dont les cotes sont : C1 victoire équipe 1, Cn match nul et C2 victoire équipe 2. Vous souhaitez miser une M quelconque sur le match nul tout en ayant la sécurité que votre pari soit remboursé si l’équipe 1 gagne. Voici comment procéder:

  • Miser M/C1 sur la victoire de l’équipe 1 cotée à C1
  • Miser (M-M/C1) sur le match nul coté à Cn

Retours en fonction du résultat du match

  • Si l’équipe 2 gagne, les 2 paris précédents sont perdus. Gains = – M/C1 – (M – M/C1) = – M
  • Si l’équipe 1 gagne, alors le 1er pari est gagnant tandis que le 2nd est perdant. Gains = (M/C1)* C1 = M . En clair, vous obtenez un retour égal à votre mise initiale, c’est comme si vos 2 paris étaient remboursés.
  • S’il y a match nul : le 1er pari est perdant, mais le 2nd pari est gagnant. Gains = (M – M/C1)*Cn – M/Cn

Conclusion

Au final, quelque soit le résultat du match, en utilisant cette méthode, c’est comme si vous aviez pris le pari : « match nul remboursé si l’équipe 1 gagne ». De cette façon, vous augmentez la sécurité de votre pari par rapport à une mise sur le match nul direct. la contrepartie de ceci est que, du coup, la cote finale est plus basse que celle du match nul. Il suffit d’intervertir les cotes pour obtenir le pari symétrique :  » match nul, remboursé si victoire de l’équipe 2″.

Quand utiliser cette méthode?

Il ne faut pas appliquer cette méthode n’importe comment, de même que pour notre technique nul mi-temps. Pour qu’elle donne le maximum de profit, il y a 2 règles importantes à respecter.

2 équipes d’un niveau proche

En sélectionnant un match où les 2 équipes sont très proches en termes de niveau, vous maximisez les chances de match nul. Par exemple, quand le 12ème du classement rencontre le 13ème, c’est typiquement le cas de 2 équipes d’un niveau proche. N’oubliez pas que pour les paris sportifs, il faut raisonner en termes de probabilités. Or ce sont ces types de matchs qui ont la probabilité maximale de match nul. Inutile de choisir un match de coupe entre une Ligue 1 et une équipe amateure pour cette technique.

Déterminer quelle équipe a un avantage

Même si on a choisi 2 équipes d’un niveau proche, il peut y avoir des indices qui vous laissent penser qu’une des 2 équipes a légèrement plus de chances de s’imposer que l’autre. Il peut s’agir de joueurs blessés ou suspendus qui affaibliront le niveau général d’une équipe, ou encore, d’un stade plein qui dynamisera les joueurs à domicile, ou d’un club dans un contexte financier délicat, etc….Bref, ces petits signaux vous indiqueront sur quelle équipe il faut porter la sécurité du remboursé si victoire.

Sur quels types de matchs?

Le principe de sécurisation des paris n’est pas propre au match nul, comme le cashout pour les paris en direct le prouve .

Les Derbys

Les derbys sont des types de matchs qui s’apprêtent particulièrement bien à cette technique. En effet, la pression des supporters des 2 clubs fait que ce sont surtout des matchs à ne pas perdre. Les fans encaissent généralement très mal les défaites lors d’un derby, particulièrement à domicile. Il y a donc assez régulièrement des matchs nuls dans ces confrontations. Cependant, l’avantage de l’équipe à domicile est y assez important, avec un public surchauffé et une ambiance de feu. C’est pour cela qu’utiliser le « match nul, remboursé si victoire à domicile » est une stratégie payante sur le long terme.

Les matchs de bas de classement

Les équipes de bas de classement qui luttent, la plus longue partie de la saison, pour ne pas être reléguer, ont tendance à jouer « la peur au ventre » quand elles rencontrent un adversaire direct. Ce sont généralement des matchs fermés, avec beaucoup de fautes et qui aboutissent assez régulièrement à des matchs nuls. Cependant, il demeure difficile de parier le nul en sec sur ces matchs, qui se jouent fréquemment sur des détails, d’autant plus que l’enjeu a tendance à tétaniser les joueurs. C’est pourquoi il est particulièrement judicieux d’appliquer cette méthode sur ce genre de matchs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page