Conseils

Parier sur les corners : les stratégies performantes

Les paris sur les corners au football peuvent être un source de jolis profits, à condition d’être un peu astucieux, et d’analyser correctement les matchs. Dans cet article, nous vous montrons les stratégies performantes à appliquer pour ce type de paris. Vous y trouverez aussi tous les outils nécessaires pour bien tenir compte des statistiques. L’ abréviation CK désignera un corner (corner kick en anglais)

L’analyse des données chiffrées

On peut qualifier le nombre de corners par matchs comme intermédiaire (en général entre 6 et 15 par matchs). C’est-à-dire, un nombre ni élevé comme les points au basket, ni bas comme le nombre de buts au football. Ceci a pour conséquences de diminuer l’incertitude sur ce nombre, celui-ci étant moins soumis aux aléas du football. Donc, pour les paris sur les CK, l’analyse des données chiffrées se révèle particulièrement pertinente, à la différence des paris buteurs, moins portés sur les statistiques.

Statistiques de corners chez Soccerstats

Le nombre moyen de corners obtenus par match

Il s’agit de la moyenne du nombre de corners obtenus par un équipe au cours de la saison. Dans l’image ci-dessus,, c’est la ligne verte. Le site soccerstats vous permettra d’obtenir facilement toutes ces statistiques. Ce nombre moyen est très important car il permet de déterminer la faculté de cette équipe à obtenir des CK.

Le nombre moyen de corners concédés par match

C’est exactement le symétrique de l’indicateur précédent, à la différence près qu’il s’agit des CK concédés. L’intérêt de ces 2 nombres est de les coupler, et de le faire pour chacune des 2 équipes. Ainsi vous pourrez déterminer la force relative des 2 équipes pour les coups de pieds de coin. Très utile pour les handicaps asiatiques en corners.

Par exemple si l’équipe à domicile obtient généralement beaucoup de CK et rencontre une équipe à l’extérieur qui en concède beaucoup, alors il peut être judicieux de miser sur l’équipe à domicile en handicap asiatique corner.

Corners par quart d’heures

Nb de corners par quart d’heures chez Statisticsports

En regardant de plus près les statistiques de CK par momentum (quart d’heures ou mi-temps) vous vous rendrez compte que de nombreuses équipes ont souvent les mêmes temps forts. C’est-à-dire qu’en fonction du moment du match, elles ont fréquemment des périodes de domination avec des corners à la clés.

Vous obtiendrez ces données grâce à l’appli / site web Statisticsports . Cet outil ultra-complet et très bien conçu permet entre autres de pouvoir générer des filtres automatiquement afin de sélectionner les matchs intéressants à parier. Toujours est-il qu’avec les momentums vous pourrez aisément détecter les cotes values pour les CK par quart d’heures ou mi-temps.

Le seuil de corners

C’est la ligne qui indique le pourcentage de matchs que cette équipe a joué, dans lequel il y a eu plus de 9.5, 10.5 , 11.5, etc… CK au total (obtenus + concédés). Cet indicateur est particulièrement pertinent lorsqu’il s’agit de parier sur les over/under corners. En effet, si vous voyez que les 2 équipes sont à 70% de matchs a plus de 10.5 CK, alors parier sur l’over 10.5 CK est une très bonne option. Réciproquement pour les unders. Bref, une mine d’informations à judicieusement exploiter.

L’influence du vent

Le vent a un très gros impact sur les CK au football. Beaucoup de parieurs n’y prêtent pas attention, et pourtant, lorsqu’il y a un vent important ceci perturbe fortement le jeu. Pour savoir la vitesse du vent, n’hésitez pas à consulter une appli météo, et à regarder les drapeaux des juges assistants. Vous vous rendrez vite compte de l’intensité et du sens du vent.

Les statisticiens ont montré que dès que le vent dépassait les 20km/h, le nombre de corners augmentait de 15 à 25% selon cette vitesse. Autrement dit, dans le cas de vent fort, il faut absolument orienter vos paris vers l’over corners.

De même, il faut orienter vos paris CK en faveur de l’équipe qui a le vent dans le dos. En effet, celle-ci verra ses ballons porter par le vent et pourra ainsi maintenir un pression plus forte sur son adversaire. A l’opposé, défendre contre le vent est délicat car les trajectoires du ballon sont plus irrégulières. Ainsi, les défenseurs sont plus souvent amener à dégager le ballon hors du terrain pour se rassurer.

En live

Statistiques de domination

 

Pour le live-betting (paris en direct), de belles opportunités de profit peuvent se présenter. Tout d’abord, il faut vous appuyer sur votre d’analyse pré-match sur les CK. En particulier, si une équipe ayant une tendance forte à obtenir beaucoup de CK dans le dernier quart d’heures, est menée au score, il faut alors envisager sérieusement de parier sur les CK de celle-ci.

Ensuite, il faut prêter une attention particulière aux signes de fébrilité défensive d’une équipe, telle que mauvaises relances, placements hasardeux, corners concédés stupidement, etc…. Généralement, ce type d’erreurs est propice à un nombre élevés de corners. Statisticsports est vraiment une aide précieuse en live, avec sa base de données de plus de 30 000 matchs.

Enfin, toujours vérifier si les défenseurs sont d’habituels titulaires. Lorsqu’une défense est remaniée, ou qu’un défenseur ne joue que rarement, cela entraîne souvent un manque de confiance et d’automatismes. Dans ce cas, pour se rassurer, il n’hésite pas à dégager en corners. Les statistiques de domination (possession, tirs cadrés, etc….) pourront aussi confirmer un tendance pour un pari.

Où parier sur les CK?

Pari over/under 8.5 chez Orbit

Le Betting exchange s’avère, de loin, être la solution la plus performante pour les paris CK, que ce soit pour la diversité de l’offre de paris mais aussi pour la hauteur des cotes. Le betting exchange permet de demander une cote et d’attendre qu’elle soit « matchée » par un autre parieur. Vous pouvez aussi accepter une cote. Bref, de multiples possibilités, avec l’avantage d’avoir un TRJ très élevé du fait de l’offre et de la demande. par conséquent, vous toucherez quasiment toujours la meilleure cote disponible sur le marché mondial.

Betfair est le numéro 1 mondial du betting exchange, mais le site orbit (voir ici pour s’inscrire) permet d’obtenir les mêmes cotes et les mêmes liquidités. Bref, un site miroir de Betfair. L’autre avantage d’Orbit est pouvoir effectuer des cashouts partiels ou totaux à tout moment. Quand on paris sur les CK cette option très importante, permet d’optimiser vos gains.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page